Amanita, banc et café

amanita

 

Noir profond, noir sauvage, qui prend plus qu’il ne donne.
Lumière presque absente, ayant presque déserté le corps qui s’offre à ses rayons.
Une marée noire qui ne révèle la femme que de manière partielle.

 

Blanc absent, blanc fuyant, qui refuse d’offrir à la lumière
La majesté qui manque au corps, condamnant les acteurs à rester dans l’ombre.
Un filet de blanc pour donner au corps un relief qui s’ignore.

 

https://galerie.fyve.net/2016-2021/2020/2020_Amanita_p1/

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page