Dimension des capteurs numériques et arrière-plan

Le saviez-vous ?Il s’agit d’une règle optique. Plus la taille du capteur augmente, plus la profondeur de champ est réduite (à ouverture de diaphragme équivalente évidemment). Personne ne peut y faire. On peut donc comprendre pourquoi il est très délicat d’obtenir un flou d’arrière-plan avec un smartphone. 

La solution pour combler ce fossé dû aux très petits capteurs ? La tricherie organisée ! Les constructeurs n’ont pas d’autres choix que de générer ce flou de façon artificielle. Vive donc la simulation logicielle et l’intelligence artificielle.

Chacun aura sa solution, entre découpage et floutage d’un côté, et seconde photo floutée sur laquelle sera plaqué le portrait… Mais ça marche, d’un moins cela donne l’illusion.

Si les smartphones ont remplacé les appareils photo compacts pour une immense majorité de personnes, ils restent malgré tout inférieurs à un boîtier APS-C ou Plein Format, qu’il soit hybride ou reflex… 

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page