La photo : don, talent ou travail ?

Photo, don ou talent (scène de vie)

Avoir la capacité de faire des photos magnifiques, splendides et autres superlatifs, est-ce le résultat d’un don ou bien le fruit d’un travail acharné ? Nait-on photographe talentueux ou le devient-on ? Si on ouvre un dictionnaire quelconque, le talent est une capacité, une habilité, une aptitude naturelle ou acquise, une supériorité dans un art ou un métier. Par extension, une personne qui a un talent est une personne qui a un don. La photographie serait-elle donc innée à certains individus seulement ? Si on s’en tient à cette définition, oui.

Mais au fond, je ne suis pas d’accord avec cette façon de voir. De manière pragmatique, je pense que certains ont du talent dans certains domaines, plus que d’autres. Il y a des gens qui sont doués pour quelque chose, à l’instar de Steve Hackett ou Mark Knopfler pour la guitare. Mais s’ils ont des prédispositions, ils ont surtout beaucoup travaillé. Et travaillent encore. Donc, non, on ne nait pas photographe. On nait potentiellement avec une capacité supérieure à la moyenne pour visualiser des scènes. Mais sans travail, cet « instinct » cela ne servira à rien. 

Alors, arrêtez d’être présomptueux. Nous avons tous des chances similaires au départ. Ce qui fera la différence, c’est votre volonté, votre entêtement à répéter les gammes jusqu’à ce que cela deviennent vraiment un instinct. Et même quand vous les posséderez, il faut continuer ce travail pour l’entretenir. C’est évident que la photo, comme pour la musique (et le reste !), on ne peut progresser qu’en travaillant, encore et encore…

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page