Photo

Listes à usage pas unique

Alors que le printemps est là et les vacances approchent, comme chaque année, c’est la période où de nombreux photographes amateurs ressortent leur matériel photographique du tiroir. Voici donc une petite check-list des choses à faire ou à vérifier.

Évidemment, elle n’est pas à usage unique ou juste à destination de la catégorie précitée. Effectuer une vérification de temps en temps, voire avant chaque moment important (comme un shooting studio ou un départ en voyage), cela reste toujours très utile. Même pour les plus expérimentés d’entre nous, je vous l’assure. Il est tellement facile d’oublier quelque chose. Une fois sur place, il sera parfois difficile de rectifier le tir ! Allez donc aux Seychelles et essayez d’acheter un chargeur de batterie pour votre appareil…

Cette liste a donc le grand avantage de vérifier que rien ne me manque et que l’équipement est opérationnel. Elle est en deux parties. La première concerne l’avant-voyage (ou évènement), la deuxième concerne les choses à vérifier avant de quitter le lieu ou vous vous trouvez (studio, chambre d’hôtel, etc.). C’est tellement simple d’oublier quelque chose !

 

L’avant voyage

  1. Nettoyer les objectifs et, si besoin, le capteur. En cas de voyage lointain, je glisse souvent dans mon sac un kit minimal de nettoyage.
  2. Prévoir un nombre suffisant des cartes-mémoires récemment formatées (environ 1200 RAW de K-1 mk II sur une carte de 64 Go) et en état de fonctionnement.
  3. Vérifier que le boîtier, les objectifs que vous souhaitez emmener ainsi que les accessoires de prises de vue (filtres, gaffer, etc.) soient dans le sac.
  4. Vérifier que les batteries (il en faut au moins 2 pour les boîtiers reflex et 3 pour les hybrides) sont dans le sac avec le chargeur. Penser à les charger avant le départ !
  5. Si vous shootez en RAW, vérifier que le mode RAW est bien activé.
  6. Vérifier les principaux réglages de votre boîtier, y compris la date. Mais aussi « style d’image », « ligne de programme » et autre « clarté » pour éviter toute surprise.
  7. Prérégler le boîtier pour les ISO. Pour les ISO, soit en mode Auto « contraint » entre 100 et 2000 ISO (pour le K-1, 1600 pour les K-3, K-3 II, KP et autres K-70).
  8. Prérégler le boiter pour la balance des blancs. C’est très important pour ceux qui shootent en JPEG puisque cela aura une influence directe sur vos clichés (impossibilité de rectifier la BdB a posteriori). Dans le doute, AWB doit être à minima activé. Mais en extérieur, souvent « lumière du jour » sera un meilleur choix.
  9. Régler la durée de visualisation des photos au minimum pour les reflex (désactiver si vous utilisez un appareil à viseur électronique). Il n’y a pas de petite économie d’énergie.
  10. En cas de voyage à l’étranger, il faut penser à utiliser le mode « avion » qui permet d’avoir une seconde heure (celle de destination) sur laquelle sera réglé votre boîtier.
  11. Vérifier l’état du GPS. Certains apprécient le fait de pouvoir géotagguer leurs images. Mais cela reste consommateur d’énergie.
  12. Vérifier que vos différents systèmes d’accroche ou de courroies sont au complet et dans le sac.

 

Pense-bête avant de quitter un lieu

Il faut passer en revue votre sac photo et le lieu que vous occupez, avant de le quitter. Voici donc les principaux points à vérifier pour essayer de ne rien oublier :

  1. Boîtier(s), objectif(s) et kit de nettoyage
  2. Cartes mémoires, filtres, batteries, chargeur
  3. Ordinateur, chargeur et disque dur externe
  4. Courroies et système d’accroche

 

Mes réglages basiques

Avant de passer en revue mes réglages « basiques », sachez que j’ai désactivé les signaux sonores que je trouve trop souvent malvenus. Il ne m’apporte rien au quotidien.

Réglages Studio

J’ai 3 modes utilisateurs qui sont dédiés à la pratique en studio. Ces 3 modes sont identiques et ne diffèrent que sur l’ouverture. Il s’agit de modes Manuel :

  • ISO 100 ;
  • Vitesse 1/160s ;
  • Ouverture f/9 (U1), f/10 (U2) et f/11 (U3) ;
  • Mesure de lumière : centrale pondérée ;
  • Température : 5150° K

Dans l’absolu, un seul mode User consacré au studio pourrait suffire. Il s’agit là plus d’un « confort », utilisant peu les modes USERS.

 

Réglages en extérieur

Bien qu’adepte du mode Manuel (M), j’utilise énormément le mode Tav quand je suis en extérieur. Parce qu’il me permet de réagir plus rapidement lors des prises de vues. Voici mes réglages basiques pour le mode Tav :

  • ISO Auto, borné entre 100 et 2000 ISO (si j’ai besoin d’aller au-delà, passage en mode M) ;
  • La vitesse est mise par défaut à 1/125s, tandis que l’ouverture est à f/11.
  • La balance des blancs est désormais positionnée sur « K1 ». Il est possible, avec mon boîtier Pentax, de personnaliser la température. 3 positions sont personnalisables. La position K1 propose la température de 5150 ° K (pour les positions K2 et K3, ce sera respectivement 4900 ° K et 5300 ° K). Cette température est souvent plus proche du rendu final que j’adopte de plus en plus en PT. Elle me propose, surtout, des bleus plus beaux et plus proches de la réalité. Pareil pour les teintes vertes, plus belles.
  • Côté AF, je suis très rarement en mode spot, préférant choisir l’endroit de la mise au point moi-même. Évidemment, le mode le mode « AF Auto » (multipoint) n’est pas activé sur mes boîtiers.

Tous les autres réglages sont par défaut désactivés.

Adepte parfois du bracketting, j’ai dédié un des modes user à cette activité (U5 : mode BCKT avec 3 photos : IL, -1 IL, +1 EL).

 

Vous pouvez télécharger ces listes au format PDF.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page
Fermer