Photo

Sac photo, comment choisir le modèle qui vous convienne

Vous revenez de vacances et vous pestez parce votre sac photo n’a pas correspondu à vos attentes. Où bien vous allez partir et n’avez pas de sac photo adapté, voire vous n’êtes pas satisfait de votre modèle actuel. Alors quel sac photo faut-il adopter pour partir en voyage, en vacances, ou en sortie pour quelques heures ? Même moi, alors que cela fait quelques longues années que je pratique, je continue à m’interroger, comme un éternel insatisfait. Voici donc un petit guide pour choisir un sac photo, un choix plus important que l’on veut bien croire.

 

Pas de matériel photo en soute

Avant de commencer, je souhaite poser un axiome de base : le matériel photo ne part pas en soute. On ne sait pas ce qui peut se passer. Il m’est déjà arrivé de récupérer mes bagages 1 à 3 jours après mon arrivée.

 

Mais cela parfois peut-être pire. Tout ce qui est précieux part autant que possible en cabine avec moi. Vous pouvez regarder les vidéos suivantes si vous avez besoin de raisons pour adopter cette position :

Les bagages peuvent se perdre dans les circuits (aéroport de Schiphol Amsterdam)

 

C’est d’ailleurs ce qui s’est passé le 3 août 2019 à l’aéroport de Bruxelles, où pas moins de 100 vols sont partis sans bagages, soit 4000 au total. Une bonne façon de commencer ou terminer les vacances !

 

Voire disparaître purement et simplement, sans espoir d’être retrouvé (New Zealand)

 

On pourrait même parler de cas de maltraitance dans certains cas

 

Choisir un sac photo

Pour rappel, c’est dans le sac photo que sera rangé et transporté votre matériel photo le temps de la sortie ou du voyage. Au prix du matériel, il me paraît important que ce dernier soit correctement protégé (enfin, là c’est vous qui voyez). De plus, il doit être confortable, agréable à porter pour vous. Dernier point important selon moi, il doit permettre d’accéder au matériel facilement, sortir l’appareil ou l’objectif ne devant pas être contraignant.

 

Les différentes sortes de sacs photo

N’importe quel sac peut servir à transporter un appareil photo. Mais il faut avoir conscience que la plupart sont grandement inadaptés. Il convient donc de réduire un peu les possibilités. Voici 6 types de sacs potentiels :

  • Quelques sacs à dos classiques. Si la plupart sont inadaptés au transport de matériel photo et donc sont à proscrire, certains peuvent répondre à un besoin du moment qu’on les adapte. J’en utilise un régulièrement pour les sorties dans la ville par exemple.
  • Les slingbags, ces sacs à une seule bretelle. Dans l’esprit, c’est pratique, d’autant plus qu’ils sont souvent bien conçus, permettant d’accéder au matériel facilement. À l’usage, tout le poids se porte sur une seule et même épaule. En fin de journée, cela se ressent fortement. J’en ai eu 2, j’ai plus.
  • Les sacs en bandoulière façon reporter. Là encore, tout le poids est sur une seule et même épaule. Mais il peut s’avérer utile dans certaines expéditions de type safari-photo par exemple, où l’on est peu mobile (de manière pédestre).
  • Les sacs ceinture. Ils peuvent s’avérer pratiques pour accéder rapidement à son appareil lorsque le dos est déjà chargé. Personnellement, je n’ai jamais été convaincu par ces derniers. Surtout dans le boîtier avec l’objectif pèsent 3 kg !
  • Les sacs à dos photo. Les vrais, conçus pour. J’en possède 3, de taille différente.
  • Des valises (à roulettes, il ne faut pas non plus exagérer) dans lesquelles pourra se loger beaucoup de matériel photo. Évidemment, si on veut pouvoir le conserver en cabine, il va falloir faire quelques sacrifices sur la taille. À noter qu’avec un peu d’huile de coude, il est parfaitement possible de s’en fabriquer un, pour un prix raisonnable.

Devant le large choix offert, je comprends qu’il soit difficile d’en faire un pour chacun d’entre nous. Des critères sont nécessaires pour y parvenir.

 

Quelques critères pour aider au choix

Avant même d’aller plus loin, il faut se rappeler que le sac que vous allez cher doit correspondre à un besoin. C’est tellement évident qu’il vaut mieux le redire. Inutile en effet d’acheter de trek pour de l’urbain ou utiliser un sac classique pour partir en montagne.

Le sac qui va être acheté, est-il pour des sorties ponctuelles ou pour voyager ? En effet, un sac pour voyager est nécessairement différent que celui que l’on va utiliser pour aller vadrouiller quelques heures dans une ville ou à la campagne. J’en connais qui utilisent le même pour toutes leurs activités photographiques, mais ils rencontrent des limites, même s’ils ne veulent pas le reconnaître. Si l’un sera souvent petit, le sac pour voyager devra lui être plus grand, car le matériel emporté sera souvent plus conséquent. Évidemment, tous les sacs (photo) ne sont pas adaptés au voyage.

D’où l’interrogation portant sur le matériel avec lequel je vais partir. Si une sortie photo sur une journée va limiter le matériel emporté, en voyage il en est autrement. Il ne sera pas possible de revenir chercher du matériel manquant. Le sac sera donc en rapport avec la volumétrie. Parfois, quand je pars avec 4 ou 5 objectifs, dans ma valise il y a mon petit sac photo (vide de matériel) qui sera utilisé la journée, le reste restant à l’abri dans le « gros » sac. Attention toutefois. En cabine, le poids total de votre bagage est limité. Entre 5 et 18 kg selon les compagnies.

D’où une première question portant sur la capacité de porter ce sac toute la journée, et ceci durant toute la durée du voyage

Et une seconde question portant sur la solidité du sac. Chargé à bloc, va-t-il tenir ou craquer ? Il faut mieux investir dans un sac de marque connu, certes plus cher, qu’un modèle chinois bas de gamme qui ne durera pas la totalité du voyage, les coutures craquants par exemple.

 

Les qualités d’un sac pour les sorties ponctuelles

Ce sac à dos doit être peu encombrant et capable de contenir le boîtier et son objectif, une deuxième batterie, éventuellement un second objectif, une bouteille d’eau, les papiers et vos clés. Si possible, il doit aussi se fondre, devenir un sac urbain comme les autres, c’est-à-dire ne pas s’autoproclamer « sac photo, venez me voler ». Cela vous fait sourire ? Moi aussi, jusqu’à ce qu’une connaissance se fasse voler son magnifique sac lowepro dans un café parisien.

Ce sac sera donc souvent petit et anonyme. Or les sacs photo dans leur majorité ne correspondent pas à ces critères, même si les choses semblent bouger dans le bon sens ces dernières années. Pour en avoir essayé de nombreux (aussitôt acheté, aussi renvoyé ou revendu), je sais que c’est difficile de trouver le bon sac photo pour ce type d’activité. J’en ai essayé de très nombreux, car aucun ne m’a satisfait. Même celui que j’utilise depuis 2 ans n’est pas pleinement convaincant. Mais c’est celui qui s’en approche le plus.

Eastpack FloydEastpack LondonK&F
Le Eastpack Floid est le sac à dos que j’utilise pour les balades simples. Avec un insert de ce type pour protéger le boîtier.Un autre modèle de chez Eastpack, le London, qui a comme avantage d’être un peu plus passe partout. Ce qui peut s’avérer pratique.Un sac de chez K&F, entièrement dédié photo, avec une ouverture dorsale. Ce n’est plus un sac mixte.

 

Attention tout de même, car s’il existe de nombreux sacs à dos photo, il y en a beaucoup qui ne sont pas bons en termes d’ergonomie (avec des bretelles fines et pas rembourrées par exemple).

 

Les qualités d’un sac de voyage

Le sac idéal pour voyager doit :

  • Être confortable. On doit faire attention aux bretelles (rembourrées) et à la façon dont la répartition des masses va pouvoir être faite. Il ne faut pas oublier qu’on va devoir le porter toute la journée. Évitons donc de souffrir, surtout s’il est plein.
  • Être modulable. C’est le corollaire de pouvoir répartir les masses. Heureusement, la plupart des sacs photos permettent de réorganiser les compartiments à sa guise. Et donc en fonction du matériel emporté.
  • Posséder des facilités de rangements, en plus du compartiment photo. Une poche fermée à l’intérieur du sac pour y mettre son portefeuille, clé et autre est la bienvenue. Comme le filet sur le côté pour la gourde ou le trépied.
  • Avoir un compartiment ordinateur. J’en connais beaucoup qui se déplacent avec un ordinateur (ou une tablette) afin de pouvoir rester connecter et sauvegarder son travail. Et l’ordinateur (ou la tablette), c’est comme l’appareil photo, il voyage en cabine.
  • Proposer une housse anti-pluie. Là encore, c’est le cas de nombreux sac.
  • Pouvoir être ouvert sur le côté, afin de permettre un accès direct au matériel. Et donc le sortir rapidement.

Il existe deux autres critères qui semblent importants pour nombre de personnes, mais qui, selon moi, ne sont pas primordiaux :

  • L’ouverture par le dos qui permet de restreindre les possibilités de vol par-derrière sans qu’on s’en rende compte. Ce qui est complètement vrai. Mais comme je trouve contraignant d’avoir à déposer son sac pour ouvrir et sortir le matériel, je préfère les sacs avec une ouverture rapide sur les côtés et préconise l’utilisation de petits cadenas ou attaches de sécurité qui rendront difficile l’ouverture malveillante.
  • Un compartiment séparé pour ranger ses affaires. Deux de mes sacs photos sont de ce type. J’apprécie quand je suis en avion, car je vais y mettre une petite trousse de toilette, de quoi me changer en cas de problème en avion ou à l’arrivée (absence de mon bagage soute). Par contre, une fois sur place, dans le quotidien, je suis moins enthousiaste, trouvant les sacs entièrement modulables plus pratiques. Car dans la pratique, rien n’empêche de glisser un vêtement au milieu du matériel.

 

Il existe de nombreuses marques, mais j’ai tendance à faire confiance à des marques connues comme Lowepro, Tamrac, Vanguard, K&F Concept ou Manfrotto (il en existe d’autres). Ces marques renouvellent régulièrement leurs modèles, mais on peut sans problème trouver un qui correspond au besoin.

Lowepro Freeline 350 AWLowepro Fastpack 250AWAmazonBasics Série Treck
Nouvelle gamme chez Lowepro, le Freeline, disponible en version 350AW. Tout le sac est dédié au matériel.Le Lowepro Fastpack existe en version 150 AW, 250 AW et 350 AW (capacité différente). Il inclut un compartiment pour vêtement ou autre.Un sac de chez Amazon, série Treck. Entièrement dédié au matériel, il est bien conçu et semble résistant. Pour un prix raisonnable.

 

Tamrac Speed Pack 75Vanguard Alta Sky
Un modèle de chez Tamrac, le Speed Pack 75, qui propose un espace dédié au matériel et une autre pour les effets personnels.Un sac pour la montagne, le Lowepro Powder Backpack 500 AW, disposant un espace pour la photo et un pour l’équipement de randonnéeUn sac de chez Vanguard, le Alta Sky 49, entièrement dédié au transport des boîtiers et des objectifs.

 

 

Alors, une fois qu’on a défini ensemble les critères, on achète quoi ? Sans doute pas seulement un sac. En tout cas, ce n’est pas mon cas. J’éprouve la plus grande difficulté à trouver le bon modèle. Je suis toujours insatisfait. Le résultat est que je possède plusieurs sacs photo et que je reste toujours à la recherche d’une version « meilleure ».

 

Si vous utilisez un des liens sponsorisés pour effectuer un achat, l’argent éventuellement récolté servira à l’entretien du site.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page
Fermer